Les meilleurs navigateurs web

Publié le par AGT

Il en est des navigateurs Web comme des candidats à la présidentielle, on ne sait pas lequel choisir. Alors quoi ? Faut-il adopter un navigateur parce qu’il est plus connu que les autres et qu’il équipe la majorité des ordinateurs vendus dans le commerce comme Internet Explorer ? Non, car la popularité et le quasi monopole dont bénéficie le navigateur de Microsoft ne sont pas des critères d’éligibilité objectifs. Internet Explorer  reste, et de loin, le champion des failles et des vulnérabilités non corrigées sur lesquelles se précipitent les pirates informatiques à peine pubères. Par ailleurs, la dernière mouture de ce navigateur (IE7) n'est compatible qu'avec Windows. Firefox 2 donc ? Longtemps adulés pour sa sécurité et son côté alternatif très tendance, le navigateur de Mozilla, même s’il reste un navigateur de référence, enregistre lui aussi des défaillances de plus en plus nombreuses. La version 2 intègre cependant une intéressante fonction anti-phishing qui replace ce navigateur en bonne position dans les sondages de satisfaction des utilisateurs. Reste l’outsider : Opéra 9. Le navigateur norvégien d’Opéra Software, fait depuis quelques années déjà, la quasi unanimité auprès de ses utilisateurs car il a su concilier une volonté de conformité aux standards du web (W3C) et une efficacité redoutable. Moins connu que les deux précédents, il est donc l’objet de moins d’attaques informatiques, ce qui est évidemment un avantage en matière de sécurité. Il est également moins gourmand en ressources système que ses concurrents et fonctionne aussi bien sous Windows, Linux ou Mac OS. Plus ludique et donc plus attirant, Opéra adore agrémenter ses fonctions de multiples gadgets tels la météo locale ou le taux de change. Aussi, peut-on reprocher à Opéra de trop s’écarter de sa fonction première, en proposant des outils sans grand rapport avec la consultation de sites web. Au second tour de notre élection du meilleur navigateur Web, on retrouve donc en tête Firefox 2 talonné de près par Opéra 9. Internet Explorer 7 ayant pour l’instant (définitivement ?) trop de problème en matière de sécurité (9 vulnérabilités critiques depuis le début de l’année selon le site Secunia.com).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article