Facebook et Spock : pour ne rater personne

Publié le par AGT

L’été est naturellement le moment privilégié des rencontres, celui où l’on se dévoile plus facilement, où l’on cherche à mieux connaître les autres. Sur Internet, c’est désormais l’été toute l’année. Grâce au site communautaire Facebook et au moteur identitaire Spock vous pouvez obtenir non seulement des informations sur des millions de personnes, mais également savoir à quoi ils ressemblent. De véritables trombinoscopes parfaitement documentés, incontournables dans la prise de décision (embauche, capital-risqueur, futur client, etc.) ou consultables par simple curiosité. D’ailleurs, à l’origine Facebook, c’était ça, un simple trombinoscope sur le Web pour les étudiants. Mais avec plus de 17 millions de comptes créés depuis 2004  et 20 000 nouvelles adhésions chaque jour, c’est devenu l’un des plus gros sites de photos du monde. Depuis le 24 mai dernier, le site est ouvert à tous (l’inscription est gratuite) et s'est transformé un réseau social planétaire !
Quant à Spock, c’est un des nouveaux venus dans le monde virtuel de la recherche de personnes. Actuellement en phase de test privé, il promet d'être en ligne dans les prochaines semaines avec 100 millions de profils d'individus, essentiellement Américains pour l’instant. En plus d’être un gestionnaire d’identité pour votre carnet d’adresses, il recense et exploite de manière rationnelle tout ce que les internautes laissent traîner d’eux-même sur le Net depuis des années. Ceci dans le but de créer des fiches personnalisées sur chaque individus. Cela pourrait s’avérer gênant pour certaines personnalités connues qui n'aimeraient pas forcément voir ressortir des informations personnelles ou pour l’internaute lambda qui risque de ne pas apprécier cette intrusion dans sa vie privée. Pour ceux qui s’inquiéteraient déjà, rappelons que la législation françaises et européennes relative à la protection des données personnelles exigent qu’avant toute publication d’informations sur une personne, elle en soit informée et qu’elle donne son consentement au traitement de ses données personnelles. Enfin en théorie...

Publié dans Actualités Internet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article