Achats de Noël en ligne : restez vigilants !

Publié le par AGT

L'achat en ligne est est devenu aussi naturel que de faire ses courses dans la boutique en bas de chez soi. Depuis quelques années déjà, la période des fêtes de fin d’année trust tous les records d’achats sur Internet. Le bilan 2005 est à cet égard particulièrement éloquent : sur un résultat total de 7 milliard d’euros de chiffre d’affaire, les Français ont dépensé 1,7 milliard d’euros sur Internet à l'occasion des fêtes de Noël ! Selon la fédération des entreprises de vente à distance (FEVAD), décembre 2006 devrait faire exploser de nouveau ce chiffre  et franchir la barre des 2 milliards d’euros. Ces très bons résultats, ne doivent pourtant pas encourager le cyber-consommateur à baisser sa garde et à se montrer moins vogilant. Des arnaques en ligne sont identifiées chaque jour, et elles aussi atteignent des records au moment de Noël. C’est pourquoi, le Forum des droits sur l'Internet a mis à jour cette année encore son guide des achats en ligne (téléchargeable gratuitement au format PDF). Cette édition 2007 propose des conseils supplémentaires sur les produits dématérialisés que sont la musique, la vidéo, les jeux et les logiciels. Sur ce dernier point, ceux qui espéraient faire des affaires en se procurant des logiciels neuf ou d’occasion sur des sites d’enchères comme eBay feraient bien de consulter l’enquête de Microsoft sur la vente et l’achat des ses produits or réseaux de distribution agrées. Ainsi il apparaît que sur les 70 produits commandés en ligne pour l’expérience, 15 n'ont jamais été livrés, 3 ne correspondaient pas à la description de l'annonce, 6 n’étaient pas utilisables sur tous les ordinateurs, 30 sont illégaux et livrés avec de fausses clés d'activation ! De quoi faire réfléchir.
Par ailleurs, il n’est pas inutile de vérifier son “panier” avant de confirmer sa commande. De plus en plus de sites n’hésitent pas à ajouter automatiquement des accessoires ou des services (cartes de fidélité, extensions de garantie, etc.), voire même à doubler le nombre d’articles pour gonfler la facture sans en avertir l’internaute. Dans tous les cas, optez pour un site marchand bien connu et de préférence français. En cas de réclamation, il est conseillé de conserver toutes les preuves possibles de votre achat. Imprimez ou faites des copies d’écran de votre bon de commande ainsi que du reçu de votre transaction.

Publié dans Actualités Internet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article