Internet via le satellite

Publié le

Pour certains, surfer en haut débit reste encore du domaine de l’impossible. Ces exclus du câble, de l’ADSL et même du Wimax  (couverture Wi-Fi de longue portée) n’ont parfois d’autres choix que de se tourner vers le ciel, non pas pour implorer les divinités de l’Internet de les câbler au plus vite (quoique...) mais pour bénéficier d’une connexion au réseau des réseaux via une liaison satellite qui a l’avantage de couvrir réellement 100 % du territoire. Point n’est besoin d’avoir des connaissances spécifiques pour profiter de cette technologie. En effet, le principe de fonctionnement de l'Internet par satellite est on ne plus simple : un unique pôle terrestre centralise toutes les informations en provenance d’Internet puis il transmet ces données aux satellites concernés. Enfin, lorsque l’internaute surfe sur le Net, il établit une connexion avec le satellite à l'aide d’une parabole qui lui permet ensuite d’accéder à Internet. Si se connecter est assez facile, en revanche une connexion Internet haut débit par satellite nécessite un équipement spécifique plus difficile à installer qu’un simple modem. A l'extérieur il est nécessaire de prévoir une antenne parabolique de 80 cm de diamètre minimum pour une bonne réception, un convertisseur à faible bruit appelé LNB (tête de parabole) et un câble qui reliera l’antenne à votre ordinateur. L’aide d’un professionnel est nécessaire pour orienter l’antenne correctement et vous conseiller dans le choix de produits performants. Côté ordinateur, une carte modem DVB-s PCI ou modem DVB-s USB est indispensable. Toutefois, les internautes désireux d’adopter cette solution doivent savoir que pour l’instant les offres hexagonales sont quasi confidentielles. Cela tient sans doute à un double problème inhérent à cette technologie. En effet, les faibles débits proposés ainsi que la valeur élevée du ping (temps de réponse), qui limitent d’office certains usages comme la téléphonie IP, les jeux en ligne multi-joueurs ou la visioconférence, positionnent ce mode de connexion à la traîne de ses concurrents terrestres. D’autre part l’équipement (autour de 300 €) et les frais d’accès au service (environ 100 €) sont bien plus chers qu’un accès classique. Parmi les FAI français on peut citer Viveole.fr, Teles-Skydsl.fr, Com2sat.com ou Astranet.fr.

Publié dans Pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article