Elle court , elle court la rumeur...

Publié le par AGT

Canular (“hoax” en anglais), légende urbaine, rumeur, autant de pièges qui misent sur la crédulité des internautes pour mieux les tromper. Les canulars prennent généralement la forme de courriels envoyés par une de vos connaissances, qui en toute bonne foi, pense vous transmettre une information importante. Cela peut aussi bien concerner une fausse alerte virus qu’un appel au don pour sauver un enfant malade qui n’existe pas. Cette semaine par exemple circule sur le Net la méthode, soit-disant infaillible, pour pirater les messageries électroniques. Message entièrement bidon, mais très alléchant pour les “pirates en herbe” qui, au passage, doivent donner leur identifiant de messagerie (login et mot de passe), sans penser qu’ils offrent là les moyens, à de vrais pirates, de consulter librement leurs courriels ! La naïveté sans borne de certains internautes, les a poussé le mois dernier à croire en un mythe informatique particulièrement extravagant. Il suffirait d’exposer au froid son disque dur, en le mettant dans un congélateur ou au réfrigérateur, pour resserrer les têtes de lecture endommagées afin de récupérer les données. Cette manipulation ne résout en rien ce type de problème pour lequel il existe des outils spécialisés comme EasyRecovery. Le Web est également le véhicule privilégié de la rumeur. Ainsi, il a suffit, le 7 juin dernier, que le nouveau président français arrive essoufflé et bafouille à une conférence de presse du G8, pour que se propage sur la Toile la rumeur selon laquelle il était en état d’ébriété. En quatre jours, les fameuses 30 secondes où Nicolas Sarkozy semble en difficulté ont été visionnées plus d'un million de fois rien que sur Youtube ! Autre rumeur très en vogue sur la Toile : la recette miracle pour contrer un agresseur qui chercherait à vous dérober votre carte bancaire alors que vous retirez de l’argent au distributeur. En tapant votre code à l’envers, la machine serait informée du danger et appellerait aussitôt la police. Évidemment cette information est totalement fausse. Aussi, pour être sûr de ne plus jamais tomber dans l’e-panneau, vérifiez la véracité des informations circulant sur le Web sur Hoaxkiller.fr ou Hoaxbuster.com.

Publié dans Sécurité

Commenter cet article