Comment se débarrasser de son FAI ?

Publié le par AGT

L’affaire Noos, qui oppose plusieurs milliers d’abonnés à Internet à ce câblo-opérateur est symptomatique des mauvaises relations qui existent entre les FAI (fournisseur d'accès à Internet) et leurs clients. Elle révèle également l’impuissance des internautes insatisfaits à faire valoir leur droits face aux FAI surpuissants, qui prennent littéralement leurs abonnés en otage. Au regard des nombreuses plaintes déposées par les internautes, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) est désormais très attentive quant à aux mesures prises par les FAI pour améliorer leur qualité de service. Aussi, si votre FAI actuel ne vous donne pas entière satisfaction et que vous souhaitiez en changer, il ne faut plus hésiter à porter l’affaire en justice dans le cas ou vous n’arriveriez pas à vous faire entendre de votre FAI. Vous ne savez pas comment faire, qui contacter ou comment formuler vos récriminations ? Qu’à cela ne tienne, l’association de défense des consommateurs UFC-Que-Choisir met à disposition des internautes, sur son site, un véritable “mode d’emploi” pour vous aider à vous faire entendre de votre FAI. Quelque soit le problème rencontré, slamming (abonnement abusif), contrat non exécuté en matière de prestations ou de tarifs, non livraison du modem, arrêt brutale de la connexion, hotline injoignable, etc., les abonnés mécontents trouveront le détail des procédures et lettres types à envoyer pour résoudre le litige qui les oppose à leur fournisseur d’accès à Internet. Si vous ne savez pas comment choisir le formulaire adapté à votre cas ou si vous ne savez pas comment le remplir, l’UFC-Que-Choisir vous invite à vous rendre directement dans l’une de leurs antennes locales et de vous faire aider pas un conseiller. Attention toutefois, si vous vous lancez dans une procédure de résiliation pour changer de FAI, vous ne disposerez plus de l'adresse fournie par votre FAI actuel pour héberger votre site Internet ou votre blog et vous n'aurez plus accès à votre messagerie électronique. Prenez donc vos précautions en sauvegardant leur contenu !

Publié dans Pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article