Jeux en ligne : attention aux mouchards

Publié le

L'ouverture à la concurrence du secteur des jeux d'argent et de hasard en France sur Internet sera effective le 1er Janvier 2010. Certains attendent impatiemment le moment où ils pourront se lancer à jeux perdus dans les paris en ligne, d’autres, plus circonspects y voit un danger de plus menaçant les mineurs via Internet. Pour ou contre, il convient pourtant d’ici là de s’interroger sur les moyens de payement et leurs conséquences en matière d’anonymat. Car si les joueurs sont obligés de régler leur mises par le seul moyen de la carte bancaire, il sera difficile de garantir le respect de leur vie privée. Qu’il s’agisse de la famille ou de son banquier, il n’y aura aucune sécurité quant à la confidentialité des sommes misées ou des gains éventuels. En effet, le projet de loi, qui prévoit de demander une domiciliation bancaire, implique que le paiement des gains s’effectuera uniquement sur le compte bancaire déclaré par le joueur et non en espèces. Plus question donc de cacher sa vie de parieur occasionnel ou invétéré. Plus grave, un mineur pourra tout à fait “emprunter” la carte bancaire d’un membre adulte de sa famille pour jouer en ligne. Aussi, la précaution consistant à contrôler l'âge des joueurs au moment de l'ouverture d'un compte de jeux sur le site, à travers notamment la vérification de la photocopie de la pièce d'identité, semble bien inadaptée. Force est de constater qu’il reste encore de nombreuses interrogations quant aux implications techniques des contrôles envisagés dans le cadre de la nouvelle loi.

Publié dans Dans l'oeil du Net

Commenter cet article