Wikipédia souffle ses huit bougies

Publié le par AGT

Il fallait être drôlement culotté pour mettre en ligne une encyclopédie entièrement libre et gratuite juste après l’explosion de la Bulle Internet en 2000. Après les années euphoriques où le Net était synonyme d’argent facile et ou tout était monnayable, le contre-pied pris par Jimmy Wales et Larry Sanger de revenir aux principes de gratuité du Web fut jugé complètement utopique à l’époque. C’est aujourd’hui un pari gagné. Les internautes la plébiscitent (8 rang mondial des sites les plus visités) et s’y précipitent en tant que contributeurs. Lancée en janvier 2001 (mars 2001 pour la version française), l'encyclopédie libre Wikipédia propose plus de 12 millions d'articles en 250 langues, dont 780 000 articles en français. En moins de 10 ans, Wikipédia est devenue l’une des plus grande réserve de contenus libres du monde pouvant rivaliser avec les encyclopédies les plus réputées comme l'Encyclopaedia Britannica. Savante, Wikipédia est aussi réactive. On y trouve des références liées à des sujets d’actualité comme l’affaire Madoff, ce qui renforce son audience toujours plus importante. Cette réactivité est aussi le point faible de Wikipédia. Chacun étant libre de rédiger ou de corriger un article, il arrive que Wikipédia soit détournée au profit de certaines propagandes politique ou économique ou simplement squattée pour diffuser des fausses nouvelles. Wikipédia peut aussi faire l’actualité. Il y a quinze jours l’encyclopédie consacrait une page à la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dévoilant des informations classées secret-défence comme l’organigramme de nos barbouzes composé de de huit sous-directions (protection économique, terrorisme, technologies du renseignement, subversion violente, etc.), en leur accolant, à chaque fois, le nom d'un responsable ! Encensée ou critiquée, Wikipédia est désormais incontournable au point que même le cinéma s’y intéresse. Le réalisateur Scott Glosserman tourne actuellement le film Truth in Numbers (La vérité en chiffres) relatant l'histoire de l'encyclopédie collaborative.

Sur le même sujet :

Publié dans Actualités Internet

Commenter cet article