Microsoft cybermarchand

Publié le

C’est dans la plus grande discrétion que l'éditeur américain a annoncé sur son blog, le lancement du Microsoft Store. Cette boutique en ligne permet d’acheter ou de télécharger des produits de la marque. Une pratique qui était déjà possible par l’intermédiaire de plusieurs sites de vente en ligne comme shop.microsoft.com ou windowsmarketplace.com, mais qui est désormais centralisée sur Microsoft Store. Pour commander logiciels ou matériels, les internautes doivent posséder un compte Windows Live. Windows Vista, Office, Works, Windows Server, la console XBox, le lecteur de musique Zune, souris, claviers, Webcams, casques, etc. seront bientôt accessibles d’un bout à l’autre de la planète d’un simple clic. Bientôt, car pour l'instant, la boutique n'est accessible qu'aux acheteurs américains, anglais, allemands et coréens. Les Français vont donc devoir patienter, au moins jusqu’à Noël, avant de pouvoir en profiter. En attendant, il est toujours possible de passer par un revendeur Microsoft qui pourra, en outre, vous faire bénéficier d’offres tarifaires plus avantageuses que sur Microsoft Store. Si ce n’est ni pour booster la vente de ses produits les plus innovants, ni pour court-circuiter ses revendeurs en proposant des tarifs attractifs, alors quel est l’intérêt commercial de Microsoft Store ? Peut-être le souci de faire comme les concurrents. En effet, après un rapide détour sur le site américain, il semble que la boutique de Microsoft se voudrait l'équivalent de l'App Store d'Apple.

Publié dans Dans l'oeil du Net

Commenter cet article