Piratage des CB : faut-il paniquer ?

Publié le par AGT

Depuis que le compte bancaire du Président de la République a été piraté, la psychose gagne du terrain chez nos concitoyens. Et bien que les escrocs aient été rapidement identifiés et arrêtés, Internet bruisse des inquiétudes des Français concernant l’intégrité de leurs données bancaires. Des craintes bien légitimes si l’on considère les nombreux moyens de se procurer ce type d’informations et le manque de sécurité de certains serveurs informatiques. En effet, chaque année, plusieurs millions d'informations confidentielles de clients sont récupérées par des pirates informatiques directement sur les serveurs des banques ou sur ceux des sites marchands insuffisamment sécurisés. Selon le l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, le nombre d’infractions aurait progressé de 10% en 2007. En France, 6 000 porteurs de cartes bancaires se feraient pirater, chaque jour. Une des méthodes préférée des pirates est de circuler en voiture autour des boutiques avec un ordinateur connecté sur un réseau sans fil Wifi pour trouver des failles dans les systèmes et des opportunités de détournements des données de paiement. On trouve également sur le Net des vidéos expliquant comment pirater en toute sécurité un distributeur de billets et le matériel de skimming nécessaire (lecteur-enregistreur de carte, faux clavier d'interception des mots de passe, mini caméra et logiciel de clonage de CB) s’acquière pour moins de 3 000 euros ! Sans forcément posséder de grandes compétences informatiques, certains escrocs profitent aussi de la crédulité des internautes et pratiquent le hameçonnage ou phishing. La ruse consiste dans ce cas à envoyer un spam en se faisant passer pour une banque et à inviter l’e-client à se connecter à un site pirate en donnant ses identifiants et mot de passe. Quelque soit la méthode, les données bancaires ainsi récoltées aboutissent sur Internet et sont ensuite vendues au plus offrant. Heureusement pour les clients spoliés, la législation oblige les banques à rembourser les sommes dérobées de cette manière.

Le plus :
Modèle de lettre à adresser à votre banque en cas de piratage de votre CB

Publié dans Actualités Internet

Commenter cet article