Homo radinus

Publié le par AGT

picsou.gifIl n’y a pas qu’en période de soldes qu’Internet est un bon moyen pour faire des affaires. Tout au long de l’année, ceux qui veulent augmenter leur pouvoir d’achat et réaliser des économies substantielles peuvent trouver sur la Toile toute sorte de bons de réduction ou d’échantillons gratuits. Pour faciliter la démarche de ces internautes économes, il existe plusieurs sites qui centralisent les offres comme Radins.com. Pionnier français en la matière, ce site compte près d'un million d'inscrits anti-gaspi. Le site, qui fait l’éloge de l’avarice, propose des "bons plans" gratuits dans des domaines aussi variés que l’alimentation, l’hygiène, les vêtements, la presse ou encore les loisirs. On peut recevoir ainsi gratuitement chez soi (les frais d'envoi ne sont que très rarement à la charge de l’internaute) des capsules de café, des kit complets de croquettes pour chiot, des échantillons de parfums ou de cosmétiques, des T-shirts, des abonnements d'essai à des hebdomadaires, des DVD et CD, des cartouches d’encre et même des entrées gratuites au Salon International de l'Agriculture qui se tiendra à Paris du 23 février au 2 mars !
D’autres sites ont suivi la voie ouverte par Radin.com et exploitent efficacement notre côté fourmi. Ainsi, Benefsnet.com, Argentmania.com, Bonsplansdunet.com, Achatgratuit.com, Bonsplansagogo.com, Alaffut.net ou Bon-code-reduction.com offrent chaque jour aux internautes des centaines de produits gratuits et des bons de réduction jusqu'à 40%. Selon les responsables de ces sites “promophiles”, on estime entre 50 et 100 euros par personnes et par mois les économies qui peuvent être réalisées. Les femmes jeunes (25-35 ans) avec un ou deux enfants seraient les plus assidues. Attention, pour consommer gratuitement et sereinement, mieux vaut être patient et tolérant, car le succès de certaines offres entraînent parfois des retards de livraison ou tout simplement leur annulation car les stock sont épuisés. Enfin, même si les bénéfices ne sont pas négligeables et donnent envie de profiter de la moindre offre mise en ligne, il faut demeurer vigilant sur certains "bons" plans n'en sont pas. En effet, des produits sont parfois vendus au prix forts alors qu’ils sont annoncés à “prix cassé”.

Publié dans Pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article