Les antivirus mis en échec

Publié le par AGT

virus.gifQue nous sommes naïfs ! Un antivirus et un firewall à jour et nous pensions préserver l’intégrité de nos ordinateurs. La conscience tranquille d’avoir transformé notre PC en forteresse informatique sur laquelle les pirates se casseraient les dents, nous avons négligé l’adage qui veut qu’un PC véritablement sûr est un pc débranché, et encore ! Une étude publiée par l'éditeur d'antivirus Panda vient nous tirer de notre rêverie en révélant que la plupart des particuliers et des entreprises qui utilisent un antivirus mis à jour, ne sont pas à l’abris des virus. Et les chiffres font peur : sur les 37% des PC personnels protégés par un antivirus correctement mis à jour, 23% sont quand même contaminés par des virus qui n’ont pas été détectés. Le constat est encore plus édifiant concernant les entreprises, puisque 72% des réseaux testés étaient infectés. Cerise sur le gâteau, l’étude montre que cette situation d’échec n’est pas nouvelle mais que les résultats empirent d’année en année à cause de l’agressivité et de la rapidité de diffusion des virus récents. Les pare-feu (firewall) ne seraient pas non plus totalement étanches. Selon le site Firewallleaktester.com, les meilleurs d’entre eux ne seraient efficaces qu’à hauteur de 85 % des données filtrées. Toutefois, il faut raison garder et ne pas s’imaginer que nous sommes totalement démunis face aux pirates informatiques. Les systèmes de protection, même faïbles, doivent agir ensembles et simultanément à plusieurs niveaux. Les particuliers doivent intégrer impérativement un pare-feu en plus de leur antivirus pour protéger leur PC d’attaques ayant essentiellement pour objectif le vol des données personnelles. En effet, selon une récente étude de Microsoft, les attaques concernant la vie privée des internautes sont en augmentation de 500%, passant de 1 million au dernier semestre 2006 à plus de 5 millions au premier semestre 2007. Pour les entreprises, l’antivirus de messagerie sur la passerelle de messagerie est indispensable au même titre qu’un antivirus et d’un pare-feu à jour sur chaque poste de travail. En outre, il est important de segmenter le réseau interne afin d’éviter la diffusion d’un éventuel virus sur l'ensemble du réseau.

Publié dans Sécurité

Commenter cet article