Livres rares à portée de clic

Publié le par AGT

bnm.gifPour les journalistes présents la semaine dernière à Paris à l’invitation de l’UNESCO, ce fut un rare moment d’émotion. Etre parmi les premiers au monde à consulter les toutes premières pages virtuelles de la Bibliothèque numérique mondiale (BNM), il y avait de quoi être ému. Tout ce patrimoine, constitué de livres rares, de films, de textes imprimés et de documents enregistrés, de l’antiquité à nos jours enfin disponible sur Internet, les chercheurs, les étudiants et les amoureux des livres l’attendaient depuis longtemps. Pour réaliser ce site, l'UNESCO, la Bibliothèque du Congrès américain et les bibliothèques et institutions culturelles du monde entier ont mis en place un système d'archivage numérique dont les internautes devraient profiter dès 2008. Conçue pour promouvoir la compréhension entre les cultures et contribuer à l'éducation et à la recherche, la consultation des ouvrages sera évidemment gratuite et multilingue (anglais, arabe, chinois, espagnol, français, portugais et russe). De plus, un dispositif d’aide est prévu pour assister les pays et institutions qui ne disposeraient pas de moyens techniques ou financiers pour numériser les documents qu'ils souhaitent mettre en ligne. Pour mener à bien cette mission d’intérêt culturel mondial, la BNM a reçu le soutien de plusieurs gros poids lourds de l’industrie high-tech, dont Apple, Intel et l’inévitable Google. Google qui mène un projet similaire depuis 2004, via Google Print, avec pour ambition la numérisation des fonds de toutes les bibliothèques du monde ! Droits d’auteurs obligent, la version bêta ne permet, pour l’instant, que d’afficher des informations bibliographiques générales sur un ouvrage ainsi que de courts extraits. En revanche, la consultation de l'intégralité du livre est possible si celui-ci appartient au domaine public. Le soutient de Google à la BNM (3 million de dollars), n’est sans doute pas désintéressé, le géant de la recherche sur Internet espère sans doute gagner la course aux bibliothèques numériques qui fait rage entre les bibliothèques traditionnelles (la BNF avec Gallica par exemple) et les mastodontes du Net (Microsoft avec Live Search Books).

Publié dans Actualités Internet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article